Définition de la conversion et des termes associés

Vous avez besoin d'une information, d'un devis, contactez-nous

Comme nous vous l’expliquions précédemment, la conversion a pour but d’analyser le taux de visiteurs, vis-à-vis du taux d’internautes qui effectueront l’action que vous recherchez. Il peut s’agir d’un achat quand le site en question est une boutique en ligne, mais pas seulement. L’inscription à une newsletter, le remplissage d’un formulaire, entre autres, font également partie des différentes actions que l’on peut attendre de ses visiteurs. Plus le taux de conversion est fort, plus vous avez réussi votre site web, puisque celui-ci est alors en mesure de vous emmener vers vos objectifs.

Avant même de tenter de cerner comment améliorer son taux de conversion, il faut tout d’abord en comprendre les rouages et avoir des définitions claires de tous les éléments qui composent cette notion.

C’est quoi une conversion ?

Conversion vient du mot convertir. Ainsi, si l’on simplifie, le but est de convertir une visite en une action, telle que celles que nous avons décrites ci-dessus. Une conversion se produit donc à chaque fois qu’un visiteur va aller vers la finalité que vous désirez. Nous en parlerons un peu plus en détails dans un article dédié.

Les KPI : les comprendre et les maîtriser

La notion de KPI est également très importante à intégrer. Il s’agit des indicateurs clefs de performance. Ils permettent ainsi de mesurer votre succès, par rapport à d’autres données. En général, ceux-ci sont exprimés en taux, en moyennes, en rapports divers et variés. Ce qu’il faut retenir avant que nous entrions un peu plus en détails dans cette notion, c’est qu’ils permettent de comprendre et d’analyser les performances de son site web.

Comment comptabiliser les conversions ?

On peut envisager plusieurs moyens de comptabiliser les conversions. Ce taux peut aussi bien être calculé en fonction du nombre de visites, que du nombre de visiteurs. Ce sont deux notions différentes, puisqu’un seul et même visiteur peut, par exemple, effectuer plusieurs visites. Par exemple, on a estimé en 2012 que le taux de conversion par visiteur pour le domaine de l’habillement était de 3,4%. Cela signifie que sur 100 visiteurs, 3,4 en moyenne, réalisent un achat au moment d’une visite. En revanche, le taux de conversion par visite dans l’habillement français est de 1,8%. Cela signifie clairement que plusieurs visites sont souvent nécessaires par un unique visiteur, avant qu’un achat ne soit réalisé.

CTR, taux de clics et autres taux

Le CTR et le taux de clics correspondent à la même notion. En effet, le premier est un sigle abrégé de l’anglais click-through rate, que l’on va traduire littéralement par taux de clics en français. Le but va être de déterminer quel est le ratio entre le nombre de fois où un élément, comme une bannière par exemple, va apparaître, et le nombre de clics qui va en découler.

Une publicité qui sera affichée 10 000 fois et qui obtiendra 100 clics aura un CTR de 1%, ce n’est pas plus compliqué que cela.

Demandez votre devis ici