Comments (14)

  1. Bonjour,
    Bravo pour l’article c’est un sujet largement sous estimé côté SEO.
    Par contre l’air du temps est à la paranoïa sur le côté naturel des ancres, en général on fait surtout attention à la sur optimisation des liens externes, quid des liens internes (99% des sites comportent des tonnes de liens mention légal, en savoir plus,…) est-ce supprimer ces liens parasites ne risque pas d’être considéré pour la sur-optimisation du maillage interne par notre ami Google.

  2. Bonjour Olivier,

    Merci pour ton retour sur l’article.

    Pour ta remarque, à mon sens, le fait de supprimer des ancres parasites n’entraîne pas de risque de sur-optimisation. En suivant cette logique, cela voudrait dire que Google met à part ces contenus de template ou ancres récurrentes sur de nombreux sites pour mieux comprendre le reste. Pour moi, il l’englobe comme faisant partie du site. D’ailleurs, on pouvait le voir (maintenant c’est terminé) dans Google search console dans l’option « mots clés de contenu » où bien souvent des éléments de template revenaient comme faisant partie de la sémantique du site. Ce qui laisse entendre que Google les interprète au même titre que le reste des contenus et ancres. Je dirais donc que si 99% des sites ont des tonnes de liens « mentions légales » ou « en savoir plus », il y a des opportunités à faire partie des 1% qui n’en ont pas. 🙂

    Sylvain.

  3. L’analyse du maillage interne, c’est important, certes.

    J’en fais personnellement quand le besoin se fait sentir, ma manière de procéder est « similaire » à la votre (crawl puis traitement des données sur Excel) mais j’importe ces données dans le logi Gephi pour visualiser carément le maillage et les ancres du site en question.

  4. Idem via Gephi.
    Attention juste à bien trier au départ les données car cela peut vite devenir le bazar.

    Et pour répondre à la question qui avait fait l’objet d’un sondage par l’agence eskimoz sur Twitter, je ne pense pas qu’on puisse parler de suroptimisation quand on parle des ancres liées au maillage interne.

  5. Bonjour Adrien,
    Merci pour ton commentaire et ton retour sur ta façon de faire. L’article porte principalement sur les ancres, j’ai donc utilisé des outils que tout le monde possède (en théorie).
    Effectivement, Gephi est top pour la visualisation du maillage pour les clusters et le jus notamment.

  6. Bonjour,
    Quid des liens on page avec des ancres
    Sur mes fiches détails j’ai 4 fois « contacter par mail » pour aller directement au formulaire
    Merci pour le feed back
    Patrick

  7. Je viens de jeter un oeil sur Gephi, ça m’a l’air d’être un super tool, merci pour l’info ça fait un moment que je me dit qu’il faut que je dégote un outil de ce genre !

  8. Bonjour,
    Tu indique « En vert, les ancres avec un semblant de « pertinence » vis-à-vis de la thématique du site. On constate ici que les ancres les plus utilisées sont totalement vides de sens (en rouge).  »

    Comment est mesuré ce semblant de « pertinence » vis-à-vis de la thématique du site ?

  9. Quoi de plus important aujourd’hui que l’analyse des ancres dans le maillage interne… Cet technique de référencement fait partie de mes optimisations SEO… Gephi est mon ami également.

  10. Bonjour,

    Merci pour ton commentaire.
    Je parle d’un semblant de pertinence car on pourrait optimiser bien mieux ces ancres. Elles sont toutefois l’avantage de ne pas être totalement hors sujet.
    Pour mesurer et optimiser les ancres, il faudrait une analyse sémantique sur ce site, mais ça c’est un autre sujet :).

  11. Bonjour,

    Merci pour ton retour, effectivement c’est une optimisation importante et souvent négligée.

  12. Bonjour Patrick,
    Toutes les ancres sont à analyser et à traiter selon moi. A défaut de toutes les modifier, il faut connaitre leur poids par rapport aux ancres correctes et agir en conséquence.

  13. Sympa la méthode. Après, sans aller jusqu’à l’offuscation pur et dur, on peut souvent jouer avec le JS pour optimiser les ancres qui pointent vers des mêmes pages. Comme sur les listing de produits d’un e-commerce par exemple

  14. Bonjour,

    Merci pour le retour, je pense qu’on peut clairement parler d’offuscation pure et dure pour les facettes d’un e-commerce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *