Comments (15)

  1. Merci pour cet article et la notion de segment que je ne maîtrise pas.
    En outre, j’ai remarqué beaucoup de SPAM en accès direct également … avez-vous une solution pour l’éviter ?

  2. Pour ma part, je trouve que la 3e méthode, celle du segment, est de loin la plus efficace. D’une part parce qu’elle permet une rétro-activité, pratique quand même pour comparer les stats avec l’année dernière et surtout parce qu’elle ne demande que 30 sec pour être appliquée à des dizaines de sites, contrairement aux deux premières. Et la mise à jour du segment est également assez rapide puisqu’il ne faut le faire qu’un seule fois.
    Par contre effectivement, il faut faire son deuil et ‘accepter’ que les stats non filtrées n’ont plus aucun sens.

  3. Pour ma part, je suis allé me renseigner sur ce site http://www.ohow.co/ (blog en anglais), je trouve les explications très complètes. On y retrouve aussi une autre méthode via l’exclusion des mauvais noms d’hôtes sur GA.
    Je n’ai pas encore testé via les segments mais merci pour l’info. Ca peut être un moyen rapide de filtrer tous ces spams lorsqu’on fait un rapport client 🙂

    1. Ca c’est intéressant oui ! Je vais me pencher dessus, mais c’est bien possible que je me sois planté … 🙂 En fait, j’ai remarqué, après avoir modifié mon htacess et créé des filtres dans analytics, une forte hausse de trafic direct, ce qui m’a paru assez anormal (même si je ne peux clairement l’identifier).
      Merci pour votre retour !

  4. Merci pour cet article.
    La meilleure méthode serait que Google se sorte les doigts de l’alphabet et filtre automatiquement. Après tout, il existe une case à cocher pour cela dans la configuration de la vue.
    Il existe aussi du spam d’événements et du spam de hostname. Bientôt du spam de variables personnalisées??

    1. Là c’est facile ! Si c’est du « not provided » c’est du vrai si on a un mot clé c’est du spam ! – Pardon c’était trop facile 😉

    2. Ahah, oui c’était facile 😉
      plus sérieusement, j’ai sexyali.com dans mes keywords. Bon, on peut encore faire un filtre

  5. Intéressante la technique pour bloquer dès l’origine en effet. Je vais tester ça rapidement.
    J’ajouterais une précision concernant celle avec les filtres Analytics : la taille du filtre est limitée en taille, ce qui est un peu pénible. Obligé de créer plusieurs filtres pour prendre en compte tous ces sites référents de m****
    Quant aux segments, avec des volumes de données un peu important, j’ai tellement eu des résultats biaisés en les utilisant que je ne m’en sers plus.

  6. La méthode des segments est sans comparaison ! Plus simple et plus rapide à mettre en place, elle est rétroactive, et ça je trouve que ça n’a pas de prix car ça évite de créer de nouvelles vues et de dire adieu aux comparaisons de trafic entre 2 dates.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *